Tous les articles par eps 71

L’USEP 71 est « En route pour Tokyo ». 🏃‍♂️🏃‍♀️🌍

L’USEP 71 souhaite continuer à proposer des activités sportives et non sportives motivantes aux élèves des classes USEP, de chaque cycle, adaptées au protocole sanitaire.
Cet été se dérouleront les Jeux Olympiques Tokyo 2021. L’USEP 71 se propose de faire découvrir aux élèves les valeurs de l’Olympisme et du Paralympisme à travers une grande course virtuelle pour parcourir, en 4 semaines, les 10 000 kilomètres qui nous séparent de la capitale japonaise.
Chaque semaine, la classe réalise une série de défis pour faire avancer son bonhomme-crayon USEP vers Tokyo. Ces défis sont adaptables du cycle 1 au cycle 3.
Chaque défi réalisé permet d’engranger des kilomètres et de se rapprocher de la destination finale.

Plus de détails et inscriptions des classes ici

Le suivi des classes, en direct, c’est ici : voir en plein écran

 

Semaine nationale du sport scolaire – Formation Tennis à l’école

Dans le cadre de la Semaine Nationale du Sport Scolaire, une formation partenariale entre la DSDEN, les Comités Départementaux et Régionaux de tennis, CANOPE et l’USEP 71, a été mise en place à destination des Conseillers pédagogiques EPS du département, afin de participer au déploiement du nouveau dispositif pédagogique « De la cour au court ».

Par ailleurs, une convention sera signée entre le Comité Départemental de tennis, la DSDEN et l’USEP de Saône-et-Loire, pour la mise à disposition de kits de tennis, matériels destinés aux classes maternelles et élémentaires du département.

En ce qui concerne plus particulièrement les classes maternelles, les propositions pédagogiques qui accompagnent le nouveau dispositif national de la Fédération Française de Tennis sont disponibles sur le site de CANOPE, en cliquant sur le lien ci-dessous…

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à prendre contact avec le conseiller pédagogique EPS de votre circonscription.

Michel Serres : « Mes profs de gym m’ont appris à penser ! »

« … mettre le corps davantage au centre de l’enseignement… »

« Les professeurs de gymnastique ont beaucoup plus d’importance dans la société et dans l’enseignement qu’on ne le croit d’ordinaire. Je souhaiterais qu’ils soient presque au centre de l’enseignement ». On pardonnera « professeur de gymnastique » à Michel Serres, pas très au fait des réalités de l’éducation nationale. On le fera car dans  » Mes profs de gym m’ont appris à penser » (Le Cherche Midi / Insep), Michel Serres fait l’apologie de l’EPS en expliquant pourquoi. Il distingue très bien le sport de l’éducation physique. Alors que le premier lui semble destiné à mourir, l’éducation physique « vit vraiment ».

L’intelligence du corps

Un an après la mort de Michel Serres, Le Cherche Midi et l’Insep publient sous forme d’un petit ouvrage une sélection d’un long entretien réalisé pour l’Insep en 2009 entre Michel Serres et François L’Yvonnet.

L’idée que « les profs de gym » apprennent à penser est développée par M Serres dans l’ouvrage.  » Le corps est intelligent, ne serait-ce que par sa capacité de mime et d’adaptation. Quand, par exemple, je change de vitesse en voiture, je ne récapitule pas tous les théorèmes de la thermodynamique. Pourtant, si je voulais avoir une conduite tout à fait rationnelle, il le faudrait bien ! Si je n’ai pas à le faire rationnellement, c’est que le corps sait le faire, avant même que j’y pense », dit-il.

Ainsi le corps aurait sa forme de compréhension profonde, beaucoup plus profonde que l’intelligence. Cela nous vaut un passage  contre la compréhension et pour l’apprentissage par coeur.  » Savoir quelque chose par corps, comme le savoir par coeur, c’est quand le corps exécute un geste sans y penser, sans qu’intervienne la conscience. J’appelle cela, en effet, l’oubli du geste ; le geste est installé à l’intérieur de l’organisme, il est dans le « noir » du corps, le corps qui est comme une boîte noire. Savoir un geste, c’est d’une certaine manière l’oublier. Platon disait : « Savoir, c’est se souvenir. » Ici, savoir, c’est oublier ! »

article complet sur « le café pédagogique »

Journée olympique : Visoconférence sur le thème du respect

Lors de la journée Olympique 2020, le Comité Départemental Olympique et Sportif, en partenariat avec le Conseil Départemental de Saône-et-Loire a organisé une visioconférence sur le thème du respect en présence de Clément Turpin, arbitre international de football et Kevin Azema, champion de France de Judo et parrain des classes olympiques de l’école Saint-Denis à Bourbon-Lancy.

Clément Turpin - Kevin Azema