Tous les articles par eps 71

Michel Serres : « Mes profs de gym m’ont appris à penser ! »

« … mettre le corps davantage au centre de l’enseignement… »

« Les professeurs de gymnastique ont beaucoup plus d’importance dans la société et dans l’enseignement qu’on ne le croit d’ordinaire. Je souhaiterais qu’ils soient presque au centre de l’enseignement ». On pardonnera « professeur de gymnastique » à Michel Serres, pas très au fait des réalités de l’éducation nationale. On le fera car dans  » Mes profs de gym m’ont appris à penser » (Le Cherche Midi / Insep), Michel Serres fait l’apologie de l’EPS en expliquant pourquoi. Il distingue très bien le sport de l’éducation physique. Alors que le premier lui semble destiné à mourir, l’éducation physique « vit vraiment ».

L’intelligence du corps

Un an après la mort de Michel Serres, Le Cherche Midi et l’Insep publient sous forme d’un petit ouvrage une sélection d’un long entretien réalisé pour l’Insep en 2009 entre Michel Serres et François L’Yvonnet.

L’idée que « les profs de gym » apprennent à penser est développée par M Serres dans l’ouvrage.  » Le corps est intelligent, ne serait-ce que par sa capacité de mime et d’adaptation. Quand, par exemple, je change de vitesse en voiture, je ne récapitule pas tous les théorèmes de la thermodynamique. Pourtant, si je voulais avoir une conduite tout à fait rationnelle, il le faudrait bien ! Si je n’ai pas à le faire rationnellement, c’est que le corps sait le faire, avant même que j’y pense », dit-il.

Ainsi le corps aurait sa forme de compréhension profonde, beaucoup plus profonde que l’intelligence. Cela nous vaut un passage  contre la compréhension et pour l’apprentissage par coeur.  » Savoir quelque chose par corps, comme le savoir par coeur, c’est quand le corps exécute un geste sans y penser, sans qu’intervienne la conscience. J’appelle cela, en effet, l’oubli du geste ; le geste est installé à l’intérieur de l’organisme, il est dans le « noir » du corps, le corps qui est comme une boîte noire. Savoir un geste, c’est d’une certaine manière l’oublier. Platon disait : « Savoir, c’est se souvenir. » Ici, savoir, c’est oublier ! »

article complet sur « le café pédagogique »

Journée olympique : Visoconférence sur le thème du respect

Lors de la journée Olympique 2020, le Comité Départemental Olympique et Sportif, en partenariat avec le Conseil Départemental de Saône-et-Loire a organisé une visioconférence sur le thème du respect en présence de Clément Turpin, arbitre international de football et Kevin Azema, champion de France de Judo et parrain des classes olympiques de l’école Saint-Denis à Bourbon-Lancy.

Clément Turpin - Kevin Azema

Journées de l’Olympisme – Juin 2020

Dans le cadre de la journée olympique du 23 juin dernier, les écoles labellisées « Génération 2024 » ont mis en place des activités sportives en lien avec les disciplines olympiques.

Une occasion certes ponctuelle de mettre en œuvre les valeurs de Pierre de Coubertin dans le quotidien de la classe, mais qui a le mérite de s’appuyer sur un projet pédagogique pluridisciplinaire et qui se déroule sur l’année.

Comme ici, à l’école du Clos Jovet à Autun.

Quelques photos ici :

ou encore là :

Un peu d’exercice(s) physique(s) pour la continuité pédagogique

Il ne s’agit évidemment pas de remplacer les séances d’EPS (c’est impossible) mais plutôt de permettre aux enfants de bouger et de s’amuser quotidiennement, seuls ou en famille.

Car un peu d’exercice(s) physique(s) ne pourra faire que du bien à tout le monde, pour le corps… comme pour le moral !

NOUVEAU : les e-rencontres USEP 71 !

Quelques exercices proposés par France 3 pour bouger en espace réduit

Toutes les richesses compilées pour la continuité pédagogique par la revue E.P.S.

Des défis sportifs quotidiens de la maternelle au cycle 3, et même interactifs pour la maternelle

Des vidéos des programme pédagogiques :

« Bouge avec les Zactifs » Bouger c’est bon pour la santé !
Bouger tous les jours c’est facile

D’autres propositions pédagogiques  :

– des situations variées pour jouer sur l’orientation, en espace intérieur ou extérieur restreint

– des situations pour entretenir sa forme
et en particulier les défis récré USEP

– les radioguidages d’intérieur : Une façon originale de s’amuser et de danser chez soi. Le principe est très simple : il suffit de lancer le fichier audio et de suivre les consignes données

– une proposition Défi danse

Des propositions de flash mobs :

– individuel ou en famille en utilisant une vidéo « pause active » (flash mob qui vient du Canada) qui permet de construire son propre enchainement, …

– préparer le retour en classe en répétant un flash mob pour le produire ensemble dès la reprise…

Pour compléter, tout un éventail de situation qu’on peut mettre en place à la maison pour continuer à faire des activités physiques, et même de la natation : chez nos collègues de l’Allier, de  Seine-Maritime, ou de Loire-Atlantique (Cycle 1cycles 2 et 3)

Et surtout, mais surtout, et évidemment lorsque c’est possible (case 5 du formulaire COVID-19 de sortie), tous les jeux d’extérieurs habituels (et qu’on a parfois oublié) : pétanque, badminton, frisbee, vélo dans la proximité… et pelote basque adaptée, le jeu ancestral de notre enfance : balle de tennis à mains nues contre un mur…